Les mystères de l'aquarelle mouillée sur mouillé

La technique « mouillé sur mouillé » consiste à peindre à l’aquarelle sur un papier humidifié. Elle est propre à l’aquarelle.

Il faut au préalable mouiller le papier aquarelle à l’aide d’un pinceau ou d’une éponge chargé d’eau.

Elle est plus difficile à contrôler que la technique sèche. Les couleurs se dispersent et les contours sont flous, les couleurs se fondent entre-elles.



En fonction du degrés d’humidité du papier, les couleurs se diffuseront différemment. Plus le papier aura séché, plus la peinture sera maîtrisable, mais moins elle sera diffuse. Il est donc important de travailler la peinture rapidement.


Pour ajouter les détails, il est nécessaire d’attendre que la première couche de peinture soit bien sèche.


Référence :









Tête monumentale de Moaï. Sculpture de l’île de Pâques


Musée du quai Branly

34 vues0 commentaire